De conducteur de travaux vers chargé d’affaires : les compétences requises

Le conducteur de travaux évolue vers la conduite d’affaires  en s’appuyant sur sa pratique de la direction de chantiers, complétée par de fortes qualités relationnelles, d’organisation et de gestion qui lui permettent de conduire les projets de construction et d’assumer la fonction commerciale dans toutes ses différentes composantes.

La reprise d’entreprise artisanale ou de PME de métallerie est également possible, après une expérience de conduite d’affaires.